Une SCI peut acquérir tous les biens immobiliers souhaités

Parfois, ce secteur regorge d’annonces insolites et certaines sont vraiment atypiques comme c’est le cas avec cette SCI. Ce statut juridique largement apprécié a été utilisé pour acquérir un bâtiment public à savoir une gendarmerie.

Une SCI pour la gestion, la location ou la vente

La création d’une SCI peut avoir plusieurs objectifs, mais la gestion du patrimoine est l’un des buts premiers. Les gérants jouissent ainsi de plusieurs atouts comme une transmission moins onéreuse ou encore une fiscalité agréable. Dans d’autres cas de figure, la société civile immobilière peut être intéressante pour la vente d’un bien spécialement conçu pour l’occasion. En parallèle, les dirigeants ont également la possibilité d’opter pour la location. Ce statut juridique est donc compétent dans plusieurs secteurs, ce qui le rend particulièrement attractif.

De plus, la SCI a les moyens de protéger les couples si l’un des deux partenaires décédait. Cette situation permet de mettre un terme à l’indivision qui reste pénalisant pour de nombreux propriétaires qui sont confrontés à un contexte particulièrement difficile. Sans cette création, les enfants peuvent aisément s'opposer à une location, une vente et même à une restauration. Avec une telle société, les statuts permettent d'énumérer les droits et les devoirs de chacun. Un contexte beaucoup plus serein et reposant pour l'ensemble de la famille surtout si des conflits viennent se greffer à cette affaire.

Une SCI s’offre une gendarmerie dans l’Indre

Il est important de noter qu’une telle entreprise est compétente dans un large domaine, elle pourra également acquérir des appartements ou des maisons de luxe. Cela montre à quel point le champ d’investigation est grand et une petite anecdote vient d’ailleurs renforcer cette idée. Parfois, les villes souhaitent se débarrasser des bâtiments qui sont abandonnés pour diverses raisons. Au fil des mois et surtout des années, ils perdent de leur superbe, deviennent inhabitables, voire dangereux lorsque les fondations sont menacées. Les communes prennent donc la décision de les vendre et c’est une SCI qui a eu l’occasion d’acquérir une gendarmerie.

Pour un montant de 250 000 euros, cette société civile immobilière a été utilisée pour un achat relativement insolite. Ce n’est pas tous les jours que des gérants sont en mesure d’obtenir un tel bâtiment public.

Aucune limite en matière d’acquisition

Ce n’est toutefois pas la seule histoire, un commissariat avait été mis en vente dans l’Indre pour 191 880 euros et ce même département a été contraint de mettre de côté son tribunal. Ce dernier est à l’abandon depuis plusieurs années, car Rachida Dati avait procédé à une réorganisation de la carte judiciaire. Par conséquent, une SCI n’est pas confrontée à des difficultés en matière d’acquisition, elle est en mesure de s’offrir tous les biens souhaités tant que les directives énoncées dans les statuts sont respectés.

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply