Les loyers sont différents d’une ville à une autre pour un logement étudiant

La rentrée approche, le casse-tête de trouver au plus vite un studio commence à générer une bonne dose de stress. Le budget le plus important à prévoir concerne le loyer, mais choisissez une ville attractive.

Chercher au plus vite un appartement séduisant

Malheureusement, les étudiants sont souvent contraints de jongler avec les petits boulots afin de payer dans les temps le loyer. Ce dernier demande un investissement colossal surtout lorsque le logement est situé dans les grandes villes. Ceux identifiés autour de Paris, Lyon et dans le sud de la France se rapprochent aisément des 1000 euros. Une somme très complexe à sortir pour des jeunes qui ne sont pas encore vraiment dans la vie active. Ils sont nombreux à choisir une résidence étudiante, car le coût est généralement moins élevé. Dans la plupart des cas, il est même possible de jouir d’une aide de l’État comme l’APL, mais ces logements sont pris d’assaut, il est impératif de réagir au plus vite. À quelques jours de la rentrée scolaire, les disponibilités sont de plus en plus faibles.

Une autonomie parfois coûteuse

Pour tenter de payer ce loyer parfois très élevé, les étudiants doivent effectuer une liste des priorités. Certains loisirs sont supprimés en premier, ce sera ensuite au tour de la mode et les vacances. Ces dernières sont généralement utilisées afin de trouver un travail à plein temps en vue d’économiser de l’argent. Cette somme durement gagnée donne l’occasion à ces jeunes de respirer davantage pendant quelques semaines, ils pourront ainsi se concentrer sur leurs études dès leur retour sur les bancs de la faculté. Lorsque les lycéens arrivent dans le grand bain, ils sont nombreux à apprécier ce gain en autonomie, mais, lorsqu’ils mettent un pied dans cet univers, ils sont rapidement refroidis.

Plus de 800 euros pour un logement parisien

Ils sont confrontés à la complexité de la vie, ils sont donc plus que 32% à être excités par la démarche de trouver un logement selon une nouvelle étude. Il faut noter que les loyers impactent lourdement leur moral. Il est généralement nécessaire de débourser près de 480 euros pour une superficie de 24, voire 30 m² dans les situations les plus bénéfiques. Paris est sans doute la ville la moins attractive dans ce secteur puisque le loyer grimpe aisément à 820 euros et ce montant comprend les charges. Même s’ils souhaitent fuir la capitale, il faudra prévoir aux alentours de 700 euros dans la petite et la grande couronne.

Un studio à Brest est toutefois plus intéressant, il sera 60% moins cher grâce à un loyer qui n’excèdera pas 330 euros.

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply